Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 06:58

La Marseillaise bacchique :

  « Le retour du soldat »



Paroles d’Antignac parues en 1792 chez l'édition Frère.

 

Allons enfants de la Courtil,
le jour de boire est arrivé,
c’est pour nous que le boudin grille,
c’est pour nous qu’on l’a conservé
Ne vois-tu pas dans la cuisine
rôtir des Dindons et Gigots :
ma foi, nous serions bien nigauds
si nous leur faisions triste mine.
A table Citoyens,
videz tous les flacons,
buvez, mangez,
qu’un vin bien pur humecte nos poumons !

 

Décoiffons chacun sept bouteilles
Et ne laissons rien sur les plats.
D’amour faisons les sept merveilles
Au milieu des plus doux ébats (bis)
Pour nous Français ah : quel outrage :
S’il fallait rester en chemin :
Que Bacchus par son jus divin
Relève encore notre courage : 

La suite sur :
http://musicmac.ifrance.com/docs/rouget.html




Michelangelo Merisi da Caravaggio, XVIème siècle

@@@

Partager cet article

Repost 0
Published by Herator
commenter cet article

commentaires