Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 08:27

LA MARSEILLAISE DES NEW-AGERS

 

 … QU’ILS DÉCHIFFRERONT COMME SIGNIFIANT :  Mar-Sel-Aise

 

Par Emmanuel-Yves Monin

 

 

Allons enfants  de l’ère nouvelle,

Le jour de gloire va arriver !

Contre nous la tyrannie

Appelle les barbares à nous niveler,

Les naïfs inconscients et bornés…

Entendez-vous dans leurs campagnes

Surgir leur haine du naturel :

Ils viennent dans écoles et campagnes

Polluer nos valeurs universelles.

Haut les âmes, chercheurs humains !

Formez de radieux bastions !

Dansons et méditons, qu’un chant très pur

Ouvre nos horizons !...

 

 

Notes :

 

Etat des lieux :

Il y a tant de remue-ménage en ce moment (et cycliquement) autour de la Marseillaise : elle  est critiquée et  parfois même sifflée !

La Marseillaise étant donc ainsi  critiquée, nous pouvons conclure qu’elle ne correspond plus à la période actuelle. Mais cette Marseillaise, qui était bien adaptée à une période de guerre, ne serait-elle pas bien adaptée à toute période de guerre si un envahisseur apparaissait ? Certes, il est évident qu’il n’y a plus d’envahisseurs aujourd’hui : une nouvelle génération mentale est apparue.

 

L’Appel se fait à l’être dans sa plénitude, c’est-à-dire avec ses trois plans de manifestation :

 

Allons enfants : plan physique de l’être.

De l’ère nouvelle : le but qu’ils ont en tête ; plan mental !

Le jour de gloire va arriver : émotionnel et relationnel.

 

 

 

Notes proprement dites :

 

1.   Enfants :

 Référence à l’être encore dans sa source première (in fons) qui n’a pas oublié, qui a conscience de  l’endoctrinement du modernisme (cf. les Enfants d’Aquarius des années 1960,  ceux qui vont donner cette chanson). C’est l’Appel des Visionnaires : précurseurs, maîtres, prophètes du New age, pionnier, guides, néo-chamans, néo-druides, animateur d’atelier, thérapeutes et prêtres de nouvelles religions.

 

2.   Ere Nouvelle :

Ladite « Ere du Verseau », des fervents de Gaïa, la conscience planétaire et le Global World.

 

3.   Va :

En dépit de l’ambiguïté du verbe « être » (« le jour de gloire est arrivé ») de la Marseillaise « martienne » de Rouget de l’Isle, la signification est une projection dans le  futur que le verbe « va » précise. C’est l’Ere du Verseau attendue. Notons qu’il en fut de même de tous temps (voir les espoirs de l’ère industrielle, où le bonheur était pour demain (V. Hugo et les Utopistes, Fourrier et les Illuministes  et tant d’autres noms) ; à l’instar du paradis des religions.

 

4.   Tyrannie :

Toute époque a eu ses inquisiteurs, ses oppresseurs, ses persécuteurs : ses tyrans !

 

5.   Barbares :

Nom donné par « tous » les peuples à ceux qui sont différents.

Dans ce cas, les barbares vont incarner l’idéologie des tyrans. Ce qui se comprend puisque les tyrans sont les maîtres de leur société. Aussi répondent-ils à l’appel en tout siècle ; voir, « Sous l’œil des barbares » (Barrès. Péguy ).

 

6.   Niveler :

Pensée commune dite « institutionnelle » par la Décadence ; « unique » (Cf. Guénon : La Crise du Monde moderne)

 

7.   Les naïfs inconscients et bornés :

Trinaire naturel (sans besoin de connaître la Dodécalogie !) correspondant respectivement aux émotionnels, aux stupides (mental) et aux schizoïdes (physique)

 

8.   Campagnes :

 Vague d’évangélisation, chasse aux sorcières, pogroms, dans ce cas du New Age :  les différents mouvements contre les écoles parallèle, les psychothérapeutes, les herboristes, les radios libres, la bio-diversité et tous les instructeurs péjorativement et inconsciemment nommés « gourous » avec la terminologie hindoue déviée (allez savoir pourquoi ?).

 

9.   Naturel :

 Toute la culture dite « civilisation » s’oppose à l’état de nature, le civilisé et le civilisateur au bon sauvage. Le civilisateur pour ne pas se voir désireux d’autre chose que ce qu’il a  - c'est-à-dire de comparses, d’égaux, et d’amis, de disciples et de soumis.

Tous ses désirs  d’autre chose lui prouveraient que,  en effet, le but n’est pas d’être civilisé, mais d’être dans son autonomie dans le bonheur et dans la compréhension du sens de l’existence ou de tout (« Peace, Love and Understanding »).

 

10.                     Campagnes :

Voir internet au sujet des campagnes de diffamation ; des persécutions des écoles parallèles et des néo- ruraux, après les Hippies ; et de tout groupement des idéaux des dits « contestataires contre l’ordre établi ».

 

11.                     Valeurs Universelles :

 Qui entraînent la pollution des mentalités qui s’en écartent. Ce qui donne l’action polluante de certains humains sur l’agriculture (les intrants ) la médecine, les arts, l’économie, la politique et l’éducation… qui maintient le cycle « infernal ».

 

12.                     Chercheurs :

 Ne pouvant pas trouver ce qu’il cherche en vérité, l’être cherche sans cesse par tous les moyens : ses capacités et techniques. Mais il ne trouve que ce qu’il peut concevoir de trouver.

D’où un logion de l’Evangile de Saint Thomas, très à la mode dans les spiritualités new age, et repris en chanson par les Fidèles d’Amour : « Que celui qui cherche ne cesse de chercher jusqu’à ce qu’il trouve, et quand il trouvera, il sera bouleversé, et étant bouleversé, il trouvera, etc. ».

 Le bouleversement est, comme le sens étymologique le dit, le « renversement des Lumières », où le mental abdique et où l’Inspiration authentique (si possible !) prend le relais (voir livre Emmanuel –Y. Monin  L’Inspiration , Dervy Editeur).

 

13.                     De radieux bastions :

En tant que Modèles : depuis les communautés, les éco-villages, les lieux de vie, les centres de spiritualité, les fêtes et lieux de convivialité rayonnante (Namasté, Rainbow, Burning Man, Confest, etc.), jusqu’à leur propre individualité aussi parfaite que possible, le « fort de l’âme », de diverses traditions.

Avec l'aimable autorisation de l'auteur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Herator
commenter cet article

commentaires