Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 12:43

Faut-il changer les paroles de La Marseillaise ?

 

 

 Certains sont catégoriques !

« Il faut garder la musique mais il urge de changer les paroles : elles sont indignes de la France d’aujourd’hui, patrie de la paix et des droits de l’homme. 

Les députés français envisagent de sanctionner les « outrages à l’hymne national ». Très bien ! Encore faudrait-il que les paroles de notre hymne national soient conformes à l’éthique qui prévaut dans les mentalités des Français ! »  

Georges Deizet (2003)

http://www.utas.edu.au/french/language/ventenpoupe/question.htm

   

Des associations s’insurgent seulement contre l’obligation d’enseigner l’he national aux enfants :

« Plusieurs associations, dont les syndicats d’enseignants du Pays basque, ont condamné en 2005 l’obligation d’apprentissage en école primaire de chant incitant à “abreuver nos sillons d’un sang impur” ».

 

Récemment, « Christine Boutin, présidente du Forum des Républicains, a proposé de changer l'ordre des couplets de La Marseillaise en cas d'élection à la fonction présidentielle en 2007, estimant que « des jeunes dans les stades de football, dans les banlieues, pouvaient ressentir ces paroles comme une agression ».

 http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Marseillaise 

 

 

 

 

 

Couverture de la Marseillaise.

Édition de 1914.

 

      Bien avant d’être assassiné, bien avant la « grande boucherie » de 1914-1918, Jaurès portait la controverse très loin :

       « Mais ce n'est pas seulement sur la forme que porte la controverse ; c'est sur les idées. Or, je dis que La Marseillaise, la grande Marseillaise de 1792, est toute pleine des idées qu'on dénonce le plus violemment dans L’Internationale. Que signifie, je vous prie, le fameux refrain du "sang impur" ? — "Qu'un sang impur abreuve nos sillons !", l'expression est atroce. C'est l'écho d'une parole bien étourdiment cruelle de Barnave. On sait qu'à propos de quelques aristocrates massacrés par le peuple, il s'écria : "Après tout, le sang qui coule est-il donc si pur ?" Propos abominable, car dès que les partis commencent à dire que le sang est impur qui coule dans les veines de leurs adversaires, ils se mettent à le répandre à flots et les révolutions deviennent des boucheries. Mais de quel droit la Révolution flétrissait-elle de ce mot avilissant et barbare tous les peuples, tous les hommes qui combattaient contre elle ? »

 

 Jean Jaurès, « Marseillaise et Internationale »,

La Petite République socialiste, 30 août 1903

 

Une autre interprétation considère que ces vers seraient une référence aux révolutionnaires qui ont le sang impur contrairement aux aristocrates au sang « noble », appelé également sang bleu, mettant en lumière les « préjugés de race » chez les gentilshommes français au XVIIIe s.

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Marseillaise

 

 

 

 

Couverture de la Marseillaise.

Édition de 1840.

 

 

 

Couverture des chants républicains.

Édition Galerie Verot Dodet. Publiée par Jules Laisné en 1848.

 

 

 

Couverture de la Marseillaise.

Édition de J. Ferrand.

 

Illustrations sur sur

http://hymne-national.ifrance.com/musique.htm 

F

 

 Sur la culture de  haine, voir :

http://intelligence-en-debat.over-blog.com/article-23349101.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Herator
commenter cet article

commentaires

Véronique 08/04/2011 00:19


Oui, vivement d'autres paroles pour notre hymne. Un autre coeur pour la France. Autre chose que fric et conservatisme !


Paul 28/09/2010 19:45


Ce que dit Jaurès dans le texte ci-dessus est tout simplement magnifique et signe la grandeur de l'homme.
Garder le message historique de vigilance de la Marseillaise contre la tyrannie en faisant naître l'espérance pour un peuple en perpétuelle recomposition...
Que l'exercice est difficile!
Oui claire, de ce point de vue, "une autre Marseillaise pour la France" propose quelque chose d'intéréssant et en tous les cas dans l'esprit de Rouget de Lisle, mais n'est-ce pas là un exercice
utopique et cette tentative sera comme toutes les autres, vouées à l'échec, tant le conservatisme est un facteur-refuge inconscient pour servir notre prétendue "unité nationale".
Oui, vraiment Jaurès était un grand bonhomme. Pourquoi a-t-il été assassiné...


sylvain 28/08/2010 19:18


Les patriotes, proposition d'hymne pour les enfants d'après le premier et dernier (le 15°) couplet de la Marseillaise
Dans une alliance républicaine Un nouveau jour est arrivé.
Contre la terreur et la haine Les couleurs de France sont levées. Les couleurs de la france sont levées.
Entendez-vous peuple de frères Le cri et l'appel des vivants ?
Voyez ces pauvres innocents Sous le joug honteux de la misère !

Ensemble, citoyens, on peut écrire l'histoire.
Marchons ! marchons !
sur nos sillons résonne la victoire.

Que règnent l'union le partage Entre les nations c'est notre voeu.
Ayons tous le coeur à l'ouvrage Et l'espoir d'un monde plus heureux. Et l'espoir en un monde plus heureux.
Une paix durable est-ce possible ? Osons en Europe l'unité !
Chaque homme a droit aux libertés. les tyrans ne sont pas invincibles.


Claire 07/12/2009 01:21


Allez voir le site " une autre Marseillaise pour la France": il répond à bien des questions. Ecoutez les nouvelles paroles de Pierre Ménager, composées à partir de celles de Rouger de l'Isle. Enfin
quelqu'un qui n'est pas tombé dans le pacifisme en composant de nouvelles paroles. Un chant d'espoir...
Faire "une autre Marseillaise" sur google ... J'en viens ça vaut le clic.
Bises .Claire.